News

  Nous étions quatre.   Mais d'abord, ces odeurs que l'on reconnaît dès le moment où la portière de l'automobile s'ouvre. L'odeur du vrai, celui qui ne ment aussi souvent qu'il ne pardonne: l'hiver. L'air est sec, les branches chargées de...
Continue reading